NOS 5 CONSEILS POUR BIEN S'ÉCHAUFFER AVANT UNE SORTIE EN ROLLER 

Belle journée, beaux rollers, superbe motivation… Ni une ni deux : hop ! vous chaussez vos patins et partez à fond les roulettes. Deux heures après, vous avez mal partout et vous ne comptez plus les courbatures. Étiez-vous bien échauffé(e) avant votre sortie ? Voici quelques conseils pour vous en assurer.

#1. ADAPTEZ VOTRE ÉCHAUFFEMENT À VOTRE PRATIQUE DU ROLLER

Plus ou moins long et dynamique, porté sur tels ou tels muscles, l’échauffement varie en fonction de ce que vous voulez faire avec vos rollers. Une courte promenade nécessite 5 à 10 minutes d'échauffement, alors que pour un effort important il faut tabler plutôt sur 15-20 minutes. Étirer les muscles et assouplir les articulations, c’est nécessaire pour profiter pleinement de la sortie pendant – et pour ne pas la maudire après. L'objectif est de vous préparer progressivement pour l'effort et de réduire le risque de blessures (tendinites, claquages, froissements). Par étapes, vous passez du repos au top de vos capacités et vous renforcez les zones qui seront les plus sollicitées. En même temps, vous corrigez quelques défauts de posture quotidienne en renforçant votre équilibre musculaire global. N'en doutez plus, l'échauffement est indispensable. Ne le négligez pas au prétexte que "ce n'est pas du sport" ou que "c'est du temps perdu". C'est en réalité un véritable effort physique dont vous pouvez être fier(e). Il fait partie intégrante de la pratique sportive.

#2. COMMENCEZ L'ÉCHAUFFEMENT SANS ROLLER

Voilà un sport qui n'est pas tendre avec votre corps. Aussi pour bien assurer une fois chaussé(e), le mieux est de commencer l'échauffement... pieds nus. Avant de partir, optez pour une version dynamique de l’échauffement (plutôt que pour une version statique, où vous tenez la pose pendant une minute avant de changer). Ensuite seulement, vous mettrez les rollers (et les protections) et partirez doucement. La sortie doit toujours suivre cette chronologie : échauffement, pratique, étirement. Évidemment, c’est l’activité régulière qui "entretient". Car c’est à froid, ou lorsque les muscles n'ont pas servi depuis longtemps, que c’est le plus dur et potentiellement le plus douloureux. Enfin, sur les longues distances, pensez à nourrir et hydrater vos muscles pour éviter les désagréments. Traduction : prenez à manger et à boire.

#3. ÉCHAUFFEZ VOTRE TRONC

En regardant les pros ou ceux qui font de la vitesse, vous aurez noté la position jambes fléchies, corps penché en avant. Faites pareil à froid et c'est le mal de dos assuré. Les muscles de cette zone sont très sollicités en roller. La solution : travaillez votre gainage (qui va aider à soutenir et préserver votre colonne vertébrale) et les muscles spinaux (ou lombaires, qui font presque toute la colonne). Parallèlement, alors que vous étirez le dos dans un sens, vous compressez les abdos devant. Moins sollicités dans la pratique, ils ne doivent pas être oubliés pour autant ! Ils aident au bon équilibre.

#4. ÉCHAUFFEZ VOS HANCHES 

Au niveau des hanches, se trouve un muscle que le roller connaît bien et dont votre corps ne peut pas se passer : le psoas. Grand muscle qui va en gros du fémur aux lombaires, c’est aussi le seul qui relie les jambes à la colonne. Responsable de la cambrure du dos, il a surtout le rôle de permettre la flexion de la hanche, des cuisses, de maintenir l’équilibre du corps et la stature du tronc. L’étirer et l’attendrir est la première étape pour éviter les lombalgies et pour vous maintenir en bonne forme.

#5. ÉCHAUFFEZ VOS BRAS ET VOS JAMBES

Vos cuisses (devant et derrière), mollets et chevilles doivent être étirés et échauffés correctement avant le départ. Plus haut, vous ferez de même avec les épaules et les bras (n'oubliez pas qu'ils servent pour l'équilibre, à la réception d'un saut, ou en balancier pour la prise de vitesse). Pour compléter, un jogging est idéal.

LES CONSEILS EN PLUS ...

Conseils
bien s'hydrater pendant une sortie roller
A l'occasion d'une sortie en roller, il existe une règle à laquelle vous ne devez jamais échapper : disposer d'eau tout au long de votre parcours. Une bonne hydratation est en effet indispensable pendant l'effort pour éviter les coups de chaud comme les coups durs. Quelques conseils pour étancher votre soif de performance.
Conseils
5 bénéfices anti stress du roller
Sport, loisir, plaisir : avec le roller tout roule comme sur des roulettes, des pieds à la tête. Un rappel de ses quelques bienfaits anti stress.
Conseils
Clubs et associations de roller : comment choisir ?
A moins d'être coursier ou responsable de rayon, le roller ne se pratique pas seul mais à plusieurs dans le cadre de nombreux clubs et disciplines. Les aires et les partenaires de jeu évoluent en effet en fonction de votre esprit de rider. Focus sur quelques associations de roller à ne pas rater selon vos activités.
5.00 / 5 1 commentaire
Conseils
Endurance et roller : les meilleures courses à faire en France
Pour les amateurs de roller, la France est un terrain de jeu idéal qui réunit souvent performance, découverte et plaisir. Et le plaisir est comme l'endurance : on a envie que ca dure. Voici donc quelques courses pour découvrir le secret de la longévité.
4.00 / 5 1 commentaire

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE